Alimentation sans coupure (ASC-UPS)
Solution de protection électrique.

514.252.TECH

Service d’urgence 24/7

Batteries

Batteries de remplacement pour ASC/UPS.

Nous vendons les batteries OEM des manufacturiers, APC, Eaton, Tripplite et autres, nous pouvons aussi rebâtir vos ensembles, tiroirs et cabinets avec des batteries fraîche d'excellente qualité égalent ou dépassant les normes des manufacturiers. Nous disposons d’un inventaire de batterie neuve et pièces en entrepôt pouvant être utilisées avec tout système d’alimentation sans coupure ASC/UPS. Les batteries rebâti par GDF sont testées en atelier et sont d’une fiabilité hors pair, ce qui est non négligeable lorsque la perte de puissance n’est tout simplement pas une option pour votre entreprise. Des garanties sont offertes ainsi que plusieurs autres services et produits connexes à votre choix.

Contactez-nous pour discuter de vos besoins.


    L’importance de remplacer régulièrement les batteries d’une unité d’alimentation sans coupure (ASC)

    Lors d’une panne d'électricité, les batteries deviennent la seule source de courant dans une unité d’alimentation statique sans coupure (ASC). Jusqu’à ce qu’une autre source de courant soit disponible, telle qu’une génératrice, ou jusqu’à ce que le courant primaire soit restauré, leur importance est primordiale. Lorsque le système de batteries contenu dans l’unité ASC n’est pas bien entretenu, la protection offerte par l’unité ASC peut être défaillante. L’entretien et le remplacement périodique des batteries assureront un fonctionnement continu de votre centre de données en cas de rupture de courant.       

    Durée de vie des batteries

    La majorité des batteries utilisées dans une unité ASC devraient être fonctionnelles de trois (3) à six (6) ans. Évidemment, plusieurs facteurs peuvent en affecter la durée de vie, entre autres l’environnement auquel elles sont exposées et le temps requis pour effectuer le cycle de décharge et de recharge.


    Temps d’autonomie

    Le temps d’autonomie approximatif des batteries d’une unité ASC est calculé en fonction d’un algorithme simple, basé sur la prémisse que les batteries sont neuves, que les conditions environnementales sont optimales et que la résistance de la charge est stable. Évidemment, certains facteurs peuvent avoir un effet négatif sur le temps d’autonomie, comme la température ambiante, le type de charge, la fréquence de décharge/recharge et principalement, l’âge des batteries.
    Plus la charge utile est élevée, plus la demande exercée sur les batteries lors d’une panne sera grande. Le temps de décharge des batteries ne suit pas une courbe linéaire. Comme on a pu le constater, plus la charge est élevée, plus la vitesse de décharge sera rapide. Considérant qu’une batterie offre une capacité 
     de 10Ah (Amp/hr), son temps de décharge serait d’une heure lorsqu’elle est affectée à une charge de 10A, et de deux heures lorsqu’elle est affectée à une charge de 5A. Cette hypothèse implique que la batterie soit chargée à sa pleine capacité et qu’elle se décharge selon une courbe linéaire.

    Généralement, la batterie n’offre que 30 minutes de temps d’autonomie lorsqu’elle est affectée à une charge de 10A. Dans le même ordre d’idée, une batterie affectée à une charge de 1A prendrait jusqu’à 10 heures avant de se décharger. Une unité ASC ayant une charge plus élevée écoulerait plus rapidement la capacité de ses batteries lors d’une panne et en réduirait leur durée de vie. La charge maximale exercée sur les batteries devrait être à 80% de leur capacité. De plus, le temps d’autonomie indiqué sur l’appareil devrait être considéré comme approximatif. L’exactitude du temps d’autonomie des batteries est toujours meilleure lorsque calculée en fonction d’une charge plus petite.

    Entreposage

    L’entreposage de batteries neuves ne devrait pas dépasser six (6) mois après la date d’achat. Les batteries entreposées perdront graduellement de leur capacité en se déchargeant d’elles-mêmes. Si elles se déchargent en deçà du seuil de voltage minimal, elles pourraient générer des alarmes lorsqu’elles seront installées dans une unité ASC. Que ce soit parce que les batteries sont conservées pour être utilisées plus tard, ou simplement, parce qu’elles sont usées et que leur espérance de vie est arrivée à échéance, les batteries usagées ne devraient jamais être laissées en entreposage; elles devraient plutôt être recyclées adéquatement. Les batteries laissées à l’intérieur ou encore branchées à une unité ASC qui n’est pas fonctionnelle peuvent devenir endommagées au fil du temps et possiblement devenir inutilisables.

    Sulfatation des plaques de plomb

    La principale cause de défaillance des batteries est la sulfatation des plaques de plomb qui sont installées à l’intérieur. Le principe de sulfatation se produit lorsque la batterie fonctionne dans des conditions qui ne sont pas optimales, c’est-à-dire lorsque la température ambiante n’est pas adéquate (trop chaude) ou encore, lorsqu’elle est confrontée à des décharges de longue durée sans avoir un temps de recharge suffisant. Avec le temps, le sulfate de plomb enduit les plaques négative  à l’intérieur des batteries. Au départ, la sulfatation est lente et se décompose à une vitesse constante. Toutefois, à force de se décharger et de se recharger, ou si la batterie est dans un environnement trop chaud, ou encore si la batterie est laissée en entreposage pour une période indéterminée sans être chargée, la sulfatation se cristallisera (durcira) sur les plaques de plomb. Cet enduit, composé d’agents actifs utilisés pour augmenter la capacité de la batterie, n’est pas conducteur et il agit comme un isolant. Donc, l’efficacité des plaques et les électrolytes des batteries s’en verront dégradés. Non seulement cela affecte la capacité des batteries, mais aussi leur cycle de chargement. Les principales conséquences sont un temps de charge plus long, une charge incomplète et une température des batteries plus élevée.

    Ce phénomène est fréquent avec toutes les batteries et cette situation est irréversible. Afin de minimiser les effets de ce phénomène, il est conseillé de s’assurer que les batteries sont à leur pleine capacité de chargement, de réduire les cycles de décharge et de recharge et de conserver les batteries à une température ambiante optimale. Nous remarquons également qu’une batterie subissant le phénomène de sulfatation peut afficher un voltage normal lorsque celui-ci est mesuré sans qu’une charge soit affectée à la batterie. Toutefois, dès qu’une charge, soit résistive ou réactive, est affectée à la batterie, celle-ci sera incapable de supporter la charge.

    La résistance interne des batteries augmente avec le phénomène de sulfatation. Une batterie neuve présentera une résistance interne très basse. La résistance interne peut être vérifiée à l’aide de la mesure du voltage de la batterie sous une charge. Le voltage diminuera lorsqu’une charge est appliquée à une batterie. Par la suite, la température de la batterie augmentera selon la demande de la charge. La résistance interne de la batterie peut être utilisée à titre d’indicateur de capacité et de condition de la batterie. Toutefois, cette seule donnée ne peut être utilisée pour déterminer la condition générale de la batterie. La valeur de la résistance interne est déterminée en appliquant une résistance connue et qu’on en mesure le courant.

    Environnement

    La température idéale pour une SLA (batterie typique installée dans une unité ASC) doit se situer entre 20C (67F) et 25C (77F). Chaque 8 degrés Celsius (15 degrés Fahrenheit) d’élévation de la température ambiante réduira la vie de la batterie de moitié. Par exemple, une batterie opérant à 25C aura une durée de vie d’environ 6 ans tandis qu’une batterie opérant à 33C aura une durée de vie d’environ 3 ans. Toutefois, une température ambiante en dessous de 20C diminuera la capacité de la réaction chimique de la batterie, ce qui en diminuera la performance générale. Il est à noter que la température des batteries installées dans une unité ASC ou opérant dans un cabinet de batteries externe sera toujours plus élevée que la température ambiante de la salle dans laquelle les batteries auront été installées. La température des batteries peut également augmenter en fonction de la charge qui y est appliquée.

    Recharge des batteries

    Chaque fois qu’une batterie se décharge complètement, il lui faudra plus de temps pour arriver à une pleine recharge. Afin d’obtenir une recharge de 100%, le ratio de charge-décharge est d’environ 1 pour 10. Donc, une batterie ayant été déchargée pendant 6 minutes nécessitera environ une heure pour en arriver à une charge complète. Cela s’explique par le fait qu’il devient difficile d’ajouter la charge restante dans une batterie ayant presque atteint sa pleine charge. Cela explique également le phénomène par lequel une batterie atteindra environ 90% de sa charge assez rapidement, tandis qu’il lui faudra beaucoup plus de temps pour atteindre finalement 100% de sa capacité de charge.

    Remplacement des batteries

    Afin d’éviter les problèmes, il est fortement recommandé de faire le remplacement de toutes les batteries, lorsque nécessaire plutôt que de remplacer seulement les batteries faisant défaut. En effet, les vieilles batteries, même si elles sont relativement récentes, agiront tels des parasites au sein des nouvelles batteries, réduisant donc leur espérance de vie. Naturellement, les batteries, qu’elles soient installées dans un cabinet externe ou directement dans une unité ASC, chercheront à être balancées les unes avec les autres. Une batterie neuve pourrait donc présenter une charge de 100% même si cette valeur est fausse puisque sa charge réelle et sa capacité sont réduites considérablement par les vieilles batteries. Par exemple, une batterie âgée de 3 ans et une batterie neuve peuvent présenter individuellement une charge pleine à 100%.

    Toutefois, les batteries auront une capacité individuelle différente. Les vieilles batteries iront gruger la puissance des batteries neuves afin de se balancer avec elles, ce qui fera en sorte que les nouvelles batteries ne présenteront jamais une charge de 100%. Cela augmente la réaction chimique produite à l’intérieur des nouvelles batteries (sulfatation) et leur température, diminuant considérablement la durée de vie des nouvelles batteries. Rapidement, la nouvelle batterie deviendra aussi inefficace que la vieille batterie et elles devront toutes deux être changées en même temps. Le coût initial de remplacement d’une seule batterie, paraissant plutôt avantageux au départ, s’avèrera être presque le double de ce qu’il en aurait coûté pour faire un remplacement complet, sans compter le risque de défaillance de l’unité ASC.

    Puisque chaque unité ASC, charge, chaque environnement informatique et chaque salle de serveurs, chaque environnements industriels ou commerciales est différente, il n’existe pas de chiffre ni de formule précis afin de déterminer le moment idéal pour faire le remplacement de batteries. Évidemment, lorsqu’une panne survient, il est déjà trop tard. Trop souvent, les utilisateurs de ces systèmes feront le remplacement de leurs batteries lors d’une panne. La meilleure solution afin d’assurer l’efficacité maximale d’une unité ASC est de souscrire à un programme d’entretien préventif et de s’assurer que les travaux sont effectués par des techniciens certifiés en la matière. De plus, il est fortement conseillé de procéder au remplacement complet des batteries en fonction de l’information fournie par les spécialistes de ce service et de maintenir un environnement d’opération optimal.

    Parmi les clients qui nous font confiance